Lembezat, Bertrand, 1913-1986


Cameroun, Côte d'Ivoire, Inde, 1936-1958

Sources :

FR ANOM 30 et 31Fi

Annuaire colonial, 1938-1939

Bibliographie :

Eve Noire par Robert Carmet et Bertrand Lembezat, Neuchâtel, Ides et calendes, 1952

Les populations païennes du Nord-Cameroun, par Lembezat, Dakar, IFAN, 1950

Les pêcheurs Patvaya de Karikal, par Lembezat

Karikal Ammear, patronne de Karikal, par Lembezat

Mukulehe : un clan montagnard du Nord-Cameroun, par Lembezat, Paris, Berger-Levrault, 1952

Le Cameroun, par Lembezat, Paris, Société d'éditions géographiques, maritimes et coloniales, coll. Terres lointaines, 1947

L'Inde française, par Lembezat, dans "La France de l'océan Indien", Paris, Société d'éditions géographiques, maritimes et coloniales, coll. Terres lointaines, 1952

Palabres en pays Kirdi : itinéraire d'un administrateur au Nord-Cameroun, 1938-1940, par Lembezat, nouvelle édition, Paris, L'Harmattan, 2009

Hommes et destins, t. VIII


Le second auteur de l'Eve noire, ouvrage de photographies paru en 1952, est Bertrand Lembezat, né au Caire le 8 mars 1913. Après avoir fait l'Ecole coloniale (1931-1933) et son service militaire, Lembezat devient administrateur en 1936 au Cameroun, administrateur adjoint de 2e classe en 1938. Il a fait une grande partie de sa carrière au Cameroun, et en Côte d'Ivoire. C'est dans la colonne Leclerc, où il est affecté (campagne du Fezzan et de la Tripolitaine), qu'il rencontre Robert Carmet. Après deux années en Guadeloupe comme chef de cabinet du gouverneur (1943-1944), il est affecté à l'Agence économique de ka France d'outre-mer, et en profite pour publier son expérience camerounaise. En 1950-1951, il est aux Indes, à Karikal, ce qui lui donne encore des occasions de publications, puis il revient définitivement à Paris, cette fois-ci aux affaires politiques du ministère. Il donne finalement sa démission en 1960, pour se consacrer à l'écriture. Lembezat est décédé à Cannes le 26 mars 1986. 98 clichés relatifs au Cameroun et à la Côte d'Ivoire réalisés par Lembezat sont conservés aux Archives nationales d'outre-mer.